Lieu : Sainte-Croix (81) | Date : 2012 | M.O. : Mairie de Sainte-Croix | Superficie : n.c.

La future extension de la ZA des Pessageries se situe sur une légère butte. Pour minimiser son impact, il faut lui donner une unité et une cohérence notamment par l’implantation et l’orientation des bâtiments mais aussi par les plantations. Le plateau cordais est caractérisé par la présence de l’agriculture qui a fortement influencé son paysage. Il en résulte une nature cloisonnée avec des effets de rideau qu’il est nécessaire de retrouver dans l’extension de la ZA afin de l’insérer au mieux dans le paysage existant. Les plantations hautes sont implantées perpendiculairement à la RD 600 afin de retrouver cet effet de cloisonnement et limiter l’impact lointain de la zone. Les plantations sont effectuées avec des espèces endémiques en concordance avec la charte paysagère de la commune.


Lieu : Baraqueville (12) | Date : n.c. | M.O. : Mairie de Baraqueville | Superficie : n.c.

Depuis la RN 88, les voies d’accès intérieures à la Z.A. suivent les courbes de niveaux de manière à limiter des dénivelés trop importants. Elles se raccordent au terrain naturel par des talus paysagers. Le maillage ainsi créé permet d’utiliser au maximum l’espace défini dans l’emprise du projet. Comme le relief est variable, l’enjeu du projet est d’intégrer des bâtiments de différentes tailles dans leur contexte par la gestion raisonnée des mouvements de sol. Les différents lots ne peuvent pas toujours suivre le terrain naturel. La solution optimale est de créer plusieurs niveaux par un aménagement en terrasses. Cette solution permet à terme d’avoir un ensemble bâti homogène, ordonné en optimisant au maximum l’espace proposé.


Lieu : Albi (81) | Date : n.c. | M.O. : Ville d’Albi | Superficie : n.c.

Le parti général des aménagements paysagers du Parc Technopolitain Albi - Innoprod repose sur la mise en valeur et le renforcement des caractéristiques existantes du site : lignes de force, végétation, relief et réseau hydrologique. L’aménagement des espaces verts s’articule avant tout autour de deux axes, dits « corridors verts » : le premier en limite sud suit la délimitation de la zone inondable du Jauzou ; le second, de direction SE-NO, suit le thalweg principal du site (fossé drainant existant). Ces deux corridors verts sont complétés par un espace-tampon (bande boisée) en limite est de la zone d’activités, et par un aménagement autour de la future entrée nord, marqué par une déclivité assez forte. Les principes mis en œuvre visent non seulement à renforcer les espaces verts, mais aussi à les rendre accessibles, pour les donner à voir et/ou à parcourir. Une observation fine des essences végétales du site déterminera précisément les plantations à conserver à la fois sur les parties publiques et les parcelles privées.



Copyright © 2011 Agence Valérie Labarthe | huchettedesign.com